L’école de la passion créative

image en-tête blog

Découvrez les lauréats de la Project Week 2018 avec Sony Music Entertainment

project_week_2018_epitech_iseg_mcs_e-artsup_lancement_projet_defi_equipes_etudiants_ionis_sony_music_innovation_design_solutions_01.jpgproject_week_2018_epitech_iseg_mcs_e-artsup_lancement_projet_defi_equipes_etudiants_ionis_sony_music_innovation_design_solutions_04.jpg

Après une étape de sélection du 12 au 16 mars rassemblant près de 1 000 étudiants issus des écoles ISEG Marketing & Communication School, Epitech et e-artsup dans 7 villes de France, la grande finale de la Project Week 2018 s’achevait le mercredi 11 avril au siège de Sony Music Entertainment France, à Paris. Huit équipes inter-écoles s’affrontaient pour « pitcher » devant un jury de professionnels (voir encadré) afin de « trouver une solution innovante pour mieux identifier les succès de demain ».
prix_palmares_finale_project_week_2018_epitech_iseg_mcs_e-artsup_defi_equipes_etudiants_sony_music_innovation_design_02.jpgLyon se hisse à la première place
Après délibérations, l’équipe lyonnaise du projet Spotlight a remporté l’adhésion du jury. Composée de Matthieu Chantepy, Célie Hehou, Sherifa Fahmy, Jeanne Le Roch (ISEG MCS), Jonas Nujaym (e-artsup promo 2020), Kyllian Hamadou, Lilian Desvaux de Marigny et Yoann Rey (Epitech), elle imaginait un outil doté d’un algorithme d’analyse avancée et de tags automatiques grâce au machine learning permettant aux artistes d’être sélectionnés par les labels de Sony.

prix_palmares_finale_project_week_2018_epitech_iseg_mcs_e-artsup_defi_equipes_etudiants_sony_music_innovation_design_04.jpg

L’équipe Algorythm

Bordeaux et Toulouse complètent le podium
Spotlight devance ainsi l’équipe bordelaise d’Algorythm. Arrivé à la deuxième place, ce projet notamment porté par Diane Picchiottino (e-artsup promo 2020) consistait en une plateforme de récolte et d’analyse des données issues des réseaux sociaux, applications de streaming. Juste derrière, c’est l’équipe toulousaine de Sony Lab qui clôture le podium. Comptant parmi ses membres Sylvain Perat (e-artsup promo 2021), ce projet reposait sur une plateforme basée sur le principe de « Tinder » offrant un accès rapide et efficace aux talents de demain ainsi qu’une sélection de 3 000 ambassadeurs pour connaître l’avis du public.

prix_palmares_finale_project_week_2018_epitech_iseg_mcs_e-artsup_defi_equipes_etudiants_sony_music_innovation_design_05.jpg

L’équipe Sony Lab

Paris également distinguée
Les étudiants de Paris étaient aussi bien représentés grâce à l’obtention par l’équipe Talender Show du prix spécial du jury. Imaginé entre autres par Amandine David (e-artsup promo 2020), cet outil qui recherche des talents sur internet et lors des castings, équipé d’une caméra qui détecte les émotions du public en captant le pourcentage de sourires lors de la performance, a en effet également séduit les professionnels pour son approche originale.

Toutes les équipes d’e-artsup félicitent ces quatre équipes qui verront leur projet être poursuivi par Sony Music Entertainement France !

prix_palmares_finale_project_week_2018_epitech_iseg_mcs_e-artsup_defi_equipes_etudiants_sony_music_innovation_design_06.jpg

L’équipe Talender Show

prix_palmares_finale_project_week_2018_epitech_iseg_mcs_e-artsup_defi_equipes_etudiants_sony_music_innovation_design_03.jpg

prix_palmares_finale_project_week_2018_epitech_iseg_mcs_e-artsup_defi_equipes_etudiants_sony_music_innovation_design_01.jpg


Ils composaient le jury Sony Music Entertainement France de la Project Week 2018 :
Georges Ouaggini, directeur administratif et financier, Laurie Decombes, responsable développement RH, Stephanie Loizon, secrétaire générale, Sebastien Stefani, chargé de prod / DA, Lie Mafouta, DA, Philippe Gandilhon, DA, Vincent Blaviel, DA, Jean Pierre Dreau, DA, Maxime Parnotte, DA, Alexandre Ozil, DA, Yann Leick, DA, Christian Menez, directeur département marketing services, Vincent Birbes, directeur commercial et Vincent Boivin, directeur du label Arista.