L’école de la passion créative

image en-tête blog

Découvrez Treble, le Grand Projet de fin d’études de Thibault Diguet (promo 2019)


Enceinte connectée qui permet de lire les disques vinyles après avoir scanné leur pochette, Treble a fait sensation lors de la dernière exposition des Grands Projets de fin d’études des étudiants d’e-artsup. Son créateur, Thibault Diguet (e-artsup promo 2019), revient sur sa genèse.



D’où t’es venue l’idée de Treble ?

Thibault Diguet : Je suis parti d’un constat simple : en 2016, la moitié des acheteurs de disques vinyles avait moins de 30 ans alors que ce mode de consommation de la musique est radicalement opposé à celui du streaming et de la musique dématérialisée, pourtant souvent associé à cette même tranche d’âge. Mon but était alors de créer un objet hybride capable d’être une alternative à la platine classique pour permettre, à partir d’un vinyle, de pouvoir jouer un album ou un titre directement depuis un service de streaming déjà existant. En l’occurrence, pour Treble, j’ai choisi d’utiliser la base de données de Spotify pour sa facilité d’accès. Néanmoins, à l’avenir, je compte pouvoir baser l’application sur d’autres services de streaming privilégiant une meilleure qualité audio pour être au plus proche de l’expérience sonore offerte par le vinyle. Je pense notamment à Qobuz ou encore Tidal, qui devrait être bientôt disponible sur le software que j’utilise.

 

Comment un étudiant de la filière Motion Design se retrouve-t-il à concevoir un tel objet ?

Tout simplement avec de l’envie. Bien sûr, pour y arriver, j’ai eu à me former à pas mal de corps de métiers en dehors de mon cursus initial : j’ai appris à développer, à modéliser des éléments en 3D puis à les imprimer, à les travailler, à concevoir la partie électronique… Je me suis pleinement dévoué à mon projet !



Quelles sont les technologies que tu as utilisées ?

Dans l’enceinte se trouve un Raspberry Pi, soit un micro-ordinateur. Il est associé à une intelligence artificielle – l’API Cloud Vision – qui est développée par Google et laissée en open source pour les créateurs. J’en profite pour conseiller à un maximum de curieux de s’y intéresser car cela permet de réaliser de belles choses ! En plus de cela, Treble contient également une micro-caméra, des LEDs et, bien évidemment, d’un baffle qui provient d’une autre enceinte que j’ai démontée pour l’occasion.

 

Le projet va-t-il être poursuivi ?

Ayant écrit un mémoire autour du projet, je me suis beaucoup renseigné sur la question et pense vraiment qu’une réalité commerciale est possible. Je compte retravailler dessus à partir de cette année 2019 après avoir un peu pris de recul – le projet ayant été vraiment de longue haleine. Pourquoi pas, en effet, imaginer emmener Treble encore plus loin, avec un meilleur prototype, afin d’envisager une future version commercialisable ?